Français

Cuisine du Karabakh: délices de Zengilan

31.10.2014 | 13:54

qarabag metbexi5555L’histoire des recettes des plats azerbaïdjanais remonte à quelques siècles. Elles se basent sur des expérience des dynasties étant cuisinières. Ces recettes sont jusqu’à nos jours préservées.

 

Ce n’est pas au hasard que notre pays est connu comme la terre des gens qui vivent long. Les scientifiques expliquent ce phénomène par les principes de climat favorable, de bon mode de vie, des produits naturel et de bonne nutrition. Les gourmands et culinaires venant partout du monde sont également admirés par le goût de la cuisine du Karabakh et la saveur délicate de nos plats.

 

 

Cette cuisinkonule est unique. Ainsi, elle possède des techniques culinaires spécifiques et des caractéristiques nationales. Cela se manifeste dans les traditions de banquet du Karabakh. En raison des produits utilisés dans la préparation, elle fait partie des cuisines qui sont bonne pour la santé. Elle est caractérisées par l’abondance de toutes sortes des plats de viande, de légume et de poisson complétés par les herbes et épices aromatiques. La cuisine du Karabakh est originale et unique. Il est impossible de la confondre avec la cuisine nationale d’autres pays.

 

 

Ce n’est pas un secret que la cuisine du Karabakh a une bonne réputation partout. Ainsi, les plats appartenant à la cuisine de Zengilankelem-dolmasi – dolma, pilafs et d’autres plats chauds peuvent être un exemple.

 

 

Konul Vagifgizi, psychologue originaire de Zengilan, a donné une interview au sein du revue électronique international Karabakhinfo.com sur la cuisine de cette région.

 

 

Selon notre interlocutrice, sa mère et grand-mère lui a informé sur la spécialité de la cuisine de Zengilan : « tout d’abord je veux parler de la pâte au sucre ‘Unlu umaj’. Ma grand-mère la prépare très bien. Pour préparer Unlu umaj il nous faut 200 grammes de farine noire, un litre d’eau, un oignon, 100 grammes de beurre fondu. Selon le goût, on peut y ajouter du sel, poivre et curcuma. Umaj est servi chaud. Il est considéré comme un bon plat pour les gens qui ont le rhume et mal à la gorge ».

 

 

Selon K.Vagifgizi, le peuple de Zengilan a toujours ‘Den dolma’ sur leur table. Pour ce repas, on bouilli d’abord 200 grammes de thé, puis on lave 200 grammes de riz, 2 tomates coupées sont ajoutées sur 300 grammes d’oignon rôti, puis, le sel et poivre.
Ensuite, 1 kilogrammes de chou est échaudé, on met 1 cuillère de garniture préparée sur la feuille de chou et on l’enroule. Puis, on les place dans une casserole. Ainsi, un verre d’eau est ajouté. On les laisse cuire pour 20-25 minutes ».

 

 

Les pilafs de Zengilan.

 

 

plov77Selon K.Vagifgizi, le pilaf est toujours présent sur les tables du peuple de Zengilan, comme dans d’autres régions azerbaïdjanaises. De nombreux types de pilafs sont préparés à Zengilan. Lorsque notre interlocutrice parlait de ‘Gilenarli plov’, elle a souligné que l’histoire de ce pilaf remonte au passé. Pour préparer ‘Gilenarli plov’ 1 kilogrammes de riz est filtré, puis on ajoute 1 kilogrammes de poulet, 2 oignons coupés, 300 grammes de cerise dans la casserole beurrée. Après avoir laissé le riz cuire, on fond 50-60 grammes de beurre et on le verse sur le riz.

 

 

Madame Vagifgizi nous a également informé sur ‘Goyertli ach’ : ‘Goyertli ach’ appartient uniquement à la cuisine de Zengilan. Pour préparer ce repas le riz est filtré d’une façon traditionnelle. Ensuite, on met ce riz en ragout avec différentes herbes. Il faut avoir deux bouquet de chaque herbe.

 

 

Selon notre interlocutrice, ‘Pentcherli ach’ est un des pilafs plus aimés du peuple de Zengilan : 500 grammes de riz bien lavé est lentement versé dans l’eau chaude. Quelques minutes avant que le riz soit cuit, on y ajoute 2 bouquets de mauve et de coriandre lavés. Lorsque les herbes changent leurs couleurs, on filtre doucement le riz. On fond le beurre et l’ajoute sur le riz. La couvercle de casserole est enroulée par une serviette. Puis, on le met en ragout pour 30-36 minutes. Ce plat est servi chaud. On peut le manger avec le yaourt.

 

 

Notre interlocutrice nous a également parlé de la préparation de ‘Basdirma’ de Zengilan : «  6-7 kilogrammes de viande de chèvre est coupée. On place cette viande, la tomate, le poivron et l’oignon dans une casserole par étage. Après les avoir placé, on y ajoute également trois poivrons piquants, un verre de prune sèches et un verre d’eau. On ferme bien la casserole. Ensuite, on le cuit pour 40-45 minute ».

 

 

Gunel Jelil
“KarabakhİNFO.com”

 

 

31.10.2014 13:54

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*