Français

23 ans se sont écoulés depuis la tragédie de Garakend

20.11.2014 | 17:37

Qarakend qezasi 20 noyabrLa tragédie de Garakend est l’histoire d’un hélicoptère azerbaïdjanais abattu par les forces militarisées arméniennes le 20 Novembre 1991 près du village Garakend du district Khojavend, dans le territoire du village Merzili du district Agdam.

 

 

On estime que le hélicoptère MI-8 N-72 volant à une altitude de 300 mètres sur le village Garakend a été abattu le 20 Novembre 1991 à 14:42. L’administration présidentielle a reçu la première information sur la tragédie à 19:55. Pourtant, ce qui est intéressant, la nouvelle à propos de cette tragédie a été diffusée sur une émission de radio arménienne intitulée ‘Patrie et compatriote’ à Khankendi à 15:30. La même jour, cet événement a été annoncé à 16:15 sur la radio d’Erevan, puis à 17:00 sur la radio de Moscou et Téhéran.

 

 

D’abord, la version officielle est annoncée : le hélicoptère a percuté les rochers à cause du temps de brume. Cependant, quelques jours après, ils ont avoué que l’hélicpotère avait été chassé. Il nous a fallu quelques ans pour enlever tout les doutes et déclarer que la raquette abattant le MI-8 lancée par les arméniens. Toutefois, il y a beaucoup de ‘taches blanches’ à la date du dernier vol de MI-8. Jusqu’à présent, on ne sait toujours pas pourquoi l’hélicoptère MI-8 transportant le Secrétaire d’Etat, le ministre des affaires intérieures, le procureur général, l’attaché de presse du Président et d’autres haut fonctionnaires d’Etat, ainsi que, survolant la zone des opérations militaires n’a pas été accompagné par un hélicoptère de garde armé ? Pourquoi tous ces fonctionnaires étaient-ils dans le même hélicoptère – juste ce fait est contre à toutes les règles de sécurité existant. Les études effectuées ultérieurement ont révélé que l’hélicoptère MI-8 N-72 a été tiré par le fusil Barret M82A1produit aux Etat-Unis (cette arme contient des isotope d’uranium combiné U-238). Il est possible de détruire avec ce fusil de 50 calibre des hélicoptères, avions et véhicules blindés. Cette arme mentionnée dans le Congres des Etats-Unis est parmi les armes de destruction massive. Elle d’abord crée une incendie sur la cible tirée. On l’appelle ‘l’incendie nucléaire’. Le reste d’objet est dispersé à 500-600 mètres du centre d’incendie.

 

 

Au total, 22 personnes sont mortes dans cette tragédie :

 

 

Tofik Kazim Ismail – Secrétaire d’Etat.
Ismet Ismail Gaibov – Procureur général
Mehemmed Nabi Asadov – Attaché d’Etat
Zulfi Saleh Hajiev – Vice Premier ministre
Vagif Jefer Jeferov – Député
Vali Husein Mammedov – Député
Osman Mirzé Husein Mirzéiev – Chef de la direction dans l’administration présidentielle
Gourban Husein Namazaliyev – Vice ministre
Igor Alexandr Plavski – Procureur de la Région autonome du Haut-Karabakh.
Vladimir Vladimirovitch Kovalyov – Chef de la Direction des Affaires intérieures de la Région autonome du Haut-Karabakh
Sergei Semyonovitch Ivanov – Chef de la direction de sécurite nationale au Haut-Karabakh
Nikolay Vladimirovitch Jinkin – Commandant des situations urgentes.
Sanlal Dassoumovitch Serikov – Vice ministre des Affaires intérieures du Kazakhstan
Mikhaél Dmitriyevitch Loukachov – Général divisionnaire de police
Oleg Nikolayevitch Kotcherev – Lieutenant-colonel
Rafig Mammad Mammadov – Adjoint du Sécretaire d’Etat
Ali Moustafa Moustafaev – Télé-journaliste
Arif Ismail Huseinzadé – Technicien de lumière chez AzTV
Fakhreddin Ibrahim Chahbazov – Cameraman
Vyatcheslav Vladimirovitch Kotov– Commandant de l’équipage
Gennadi Vladimirovitch Domov – Membre de l’équipage
Dmitri Borissovitch Iarovenko – Membre de l’équipage

 

 

“KarabakhİNFO.com”

 

 

20.11.2014 17:37

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*