Français

Recherche-Fait

La fosse commune à Guba

18.08.2014 | 13:19

IMG_9033La fosse commune à Guba en Azerbaïdjan, découverte en 2007, représente, selon les experts, le lieu d’enterrement des habitants locaux, devenus victimes du conflit national et du massacre organisé en mai de 1918 par le détachement armé du parti arménien « Dashnaktsutun » sous le commandement d’Amazasp, qui était soumis au gouvernement de la commune de Bakou.

 
Cette fosse commune avait été révélée par hasard, lors des travaux, dans les environs de la rivière Gudialtchay à Guba. La sépulture date du début du XXe siècle.

 
IMG_9020Le propriétaire de la cafétéria, prévoyant d’élargir son territoire avait découvert un tas d’os humains sous la terre pendant les travaux de construction. D’abord les os trouvés avaient été jetés dans la rivière. Comme la quantité d’os humains augmentait au fur et à mesure des travaux, le propriétaire de la cafétéria en a informé le pouvoir exécutif de la région de Guba. On en a fait part à l’Institut d’Archéologie et d’Ethnographie de l’Académie des sciences d’Azerbaïdjan. Les archéologues avaient immédiatement commencé les travaux d’investigations et ont défini, que la fosse commune est liée au massacre, commis par des commandos contre la population locale en 1918.

 
IMG_9013La superficie du terrain de la fosse est de 514 m2. Les fouilles archéologiques ont été réalisées sur la surface de 494 m2 du terrain. Les 20 m qui restent sont destinés aux investigations éventuelles par les organisations internationales. Á la suite des fouilles 2 fosses et 2 canaux ont été découverts, remplis d’os humains.

 
Les fouilles archéologiques ont été achevées le 5 septembre 2008. Selon les paroles de Qahraman Aghayev, employé de l’Institut d’Archéologie et d’Ethnographie de l’Académie des sciences d’Azerbaïdjan, directeur de l’expédition scientifique, chargée de fouilles : « En tout, le nombre de crânes retrouvés dans les canaux a fait 211. Aujourd’hui nous avons compté les crânes, décelés dans deux fosses. Dans une fosse on en a trouvé 200, dans l’autre il y en a 25… De 211 crânes, 24 appartiennent aux enfants de différent âge, 28 appartiennent aux femmes, le reste sont aux hommes. 21 crânes IMG_9014retrouvés dans la deuxième fosse appartiennent aux enfants de 2 à 5 ans. Au mois de mars les côtés latérales de la deuxième fosse se sont effondrés, et c’est pourquoi on n’a pas pu les conserver». Selon lui, «dans la fosse sont découverts les os des Azerbaïdjanais, ainsi que des représentants d’autres ethnies ; Lezguiens, Juifs… Nous n’avons trouvé aucune balle lors des fouilles. Ils ont tous été tués par un coup donné avec un objet contondant ». Il a aussi fait part, que d’après les affirmations des habitants locaux, il y aurait d’autres fosses communes pareilles, dont la recherche est déjà commencée.

 

 

“KarabakhİNFO.com”

 

 

“ Les vieilles femmes n’ont pas quitté leur patrie”.

23.07.2014 | 06:38

10559284_606865859426901_251902242_nL’un des grands artistes a dit : «  Chaque fois que je regarde Aghdam, je pense que la patrie pleure ». Pourtant, je suis incapable de  donner ma main et essuyer ses larmes. C’est triste, alors que c’est la vérité .Quand est ce que les larmes d’Aghdam seraient séchées ? L’élément qui fait pleurer la patrie est d’être sous les pieds des ennemis et de manquer le souffle des indigènes…

Davamı