Français

Actualité

Ali Hassanov : Des actes provocateurs des médias arméniens ne peuvent pas jeter de l’ombre sur les relations entre l’Azerbaïdjan et la Russie

02.04.2015 | 09:39

trend_ali_hasanov_prz_ap_main

Après la visite de Leonid Sloutski, président de la commission de la CEI et des relations avec les compatriotes de la Douma de la Fédération de Russie, en Arménie, les médias de ce pays ont diffusé, en son nom, un certain nombre d’informations anti-Azerbaïdjan. Ayant organisé une conférence de presse à l’ambassade d’Azebaïdjan en Russie, Leonid Sloutski a démenti ces informations et a noté qu’il allait continuer à rester ami du gouvernement et du peuple azerbaïdjanais.

M. Ali Hassanov, adjoint du président de la République d’Azerbaïdjan pour les affaires sociales et politiques, a fait une déclaration à ce propos. L’AZERTAC présente la déclaration de M. Ali Hassanov.

Les activités collectives – des actions communes, des projets, des campagnes organisés et mis en oeuvre par les autorités, les institutions publiques de l’Azerbaïdjan et de la Turquie, ainsi que les diasporas azerbaïdjanaises et turques dans différents pays du monde ont été si réussies et efficaces qu’en conséquence, la sale campagne de propagande que l’Arménie mène depuis de nombreuses années contre la Turquie et l’Azerbaïdjan a échoué.

Des stéréotypes biaisés contre l’Azerbaïdjan et la Turquie ont été détruits, en même temps, la fausseté de l’image «Le peuple arménien opprimé» et des revendications sur «le génocide arménien» que les Arméniens avaient inventées sur eux-mêmes a été dévoilée. Grâce à la sensibilisation de la communauté internationale sur le génocide et l’agression que les forces armées arméniennes ont commis contre le peuple azerbaïdjanais, un certain nombre d’organisations intenationales, les pays mondiaux, ainsi qu’une série d’Etats américains se sont mis à appeler l’agresseur par son nom. De nombreuses résolutions condamnant l’occupation des territoires azerbaïdjanais par l’Arménie et soutenant la reconnaissance du génocide de Khodjaly ont été adoptées au cours des dernières années.

Donc, les Arméniens ne sont pas parvenus à atteindre leurs objectifs relatifs au 100 anniversaire du soi-disant génocide arménien. La participation des invités étrangers de haut rang aux événements qui seront organisés à l’occasion du 100e anniversaire du soi-disant génocide est mise en cause.

C’est pourquoi le gouvernement arménien, les institutions chargées de sa politique étrangère et de sa propagande basée sur des mensonges et la diaspora arménienne à l’étranger sont dans l’hystérie. Maintenant, ils tentent de diffuser leurs mensonges en déformant clairement les avis des fonctionnaires des pays étrangers.

À cet égard, les propos diffusés par les médias arméniens au nom de Leonid Sloutski, président de la commission de la CEI et des relations avec les compatriotes de la Douma de la Fédération de Russie, il y a deux jours sont une nouvelle tentative avortée. Ces actions ont pour but d’endommager les relations de partenariat stratégique entre l’Azerbaïdjan et la Russie et de jeter de l’ombre sur les liens entre les députés, les ONG, les institutions de la société civile et les intellectuels des deux pays.

Nous considéront M. Sloutski comme un ami proche du peuple et du gouvernement azerbaïdjanais. Cette amitié s’appuie sur les traditions historiques, les intérêts politiques et économiques entre l’Azerbaïdjan et la Russie, le respect mutuel de la politique souveraine et, bien sûr, les relations humaines. Nous sommes sûrs que nos relations avec la Russie seront désormais développées et les amis comme Leonid Sloutski de l’Azerbaïdjan continueront à apporter leur contribution à ces liens.

http://azertag.az/fr/xeber/842686

Soldat arménien rendu volontairement en Azerbaïdjan: «J’ai peur de la mort insensée»

27.03.2015 | 12:49
797ec07f60114336754701548e254ffa
Andranik Grigorian: « Plus de 20 soldats ont été tués et des dizaines de blessés lors d’une provocation trivial le 19 mars »

 

Bakou – APA. Le Ministère de la Défense a publié une déclaration sur la capitulation du soldat arménien vers le côté azerbaïdjanais.

 

Le communiqué de presse indique que dans l’après-midi du dimanche 22 mars, Andranik Grigorian, militaire des forces armées arméniennes (né en 1991 dans le district de Khojavend) a capitulé et a franchi la ligne de contact vers les positions de l’armée azerbaïdjanaise : « Le soldat arménien traversant la ligne de contact a été arrêté par nos forces armées.

 

Pendant l’interrogatoire préliminaire Grigorian a déclaré : « Je suis né en 1991 à Martuni. Le 22 mars 2015, j’ai volontairement rendu à la partie azerbaïdjanaise. La raison de mon action est simple. J’ai peur de la mort insensée.

 

Je n’étais pas seul lorsque je traversais la ligne de front. Encore un soldat a tenté de traverser avec moi vers votre côté. Mais j’étais plus rapide. J’ai jeté le pistolet et je suis allé à votre côté.  Je ne sais rien sur son destin. Mais je pense qu’il n’est plus en vie.

 

Bien que le gouvernement arménien voulait cacher l’incident qui a eu lieu le 19 mars du peuple, tout le monde est au courant de ce sujet. Plus de 20 soldats ont été tués et des dizaines de blessés lors d’une provocation trivial. Les civils sont pris pour les postes en raison de manque de soldats.

 

Je ne veux pas être la prochaine victime de leurs jeux sales.  Les conditions horribles dans leHaut-Karabakh, l’indiscipline dans unités militaires, la pénurie de nourriture et de médicaments le manque d’armes et de munitions, le conflit entre les Arméniens locaux et les Arméniens en Arménie, la mauvaise attitude officiers militaires vers les soldats et les enseignes, le trouble m’ont usé. Il y a beaucoup de gens fatigués de vivre dans de telles conditions et qui veulent traverser vers l’Azerbaïdjan comme moi.

 

Franchement, ils n’osent pas le faire, car ils ne savent pas quoi attendre ici. Je pensais aussi beaucoup avant de prendre cette étape, et alors j’ai décidé de me rendre volontairement, au lieu d’attendre ma mort. A l’opposé de mes attentes, vous m’avez accueilli et m’a donné assez de nourriture normale et boire ici.

 

Je veux dire à mes amis tenant une arme par force que les Azerbaïdjanais ne sont pas comme ce que les autorités pénales décrivent depuis des années. Agir comme moi, à moins qu’il ne soit trop tard ».

 

Le ministère de la Défense a déclaré que Grigorian, tenu en toute sécurité en captivité, est traitée aux normes généralement reconnues des droits humains.

Ministère de la défense : Les forces armées arméniennes ont violé le cessez-le-feu à 40 reprises

09.03.2015 | 12:08

trend_zakir_hasanov_131014_3

Les unités des forces armées arméniennes ont violé hier le cessez-le-feu à 40 reprises dans différentes directions du front.

Le Ministère de la Défense rapporte dans un communiqué que les unités de l’armée arménienne ont tiré à partir de leurs positions situées dans le village de Voskevan du district de Noyemberyan et sur les collines anonymes du district de Krasnosselsk sur celles de l’armée azerbaïdjanaise situées dans le village de Gouchcou Ayrim du district de Gazakh et sur les collines anonymes du district de Gedebey de l’Azerbaïdjan.

Les Arméniens ont également tiré à partir de leurs positions situées non loin du village de Tapgaragoyounlou du district de Goranboy, non loin du village de Tchilaburt du district de Terter, non loin des villages de Youssifjanly, Chouraabad, Chikhlar du district d’Aghdam, non loin du village de Kouropatkino du district de Khojavend, non loin des villages d’Horadiz, Garakhanbeyli, Achagy Seyidahmedli du district de Fuzouli, non loin du village de Mehdili du district de Jabrayil, ainsi que sur les collines anonymes des districts de Goranboy, Khojavend,Fuzouli et Jabrayil de la République d’Azerbaïdjan sur celles des forces armées azerbaïdjanaises.

L’ennemi a été réduit au silence à la suite des mesures de rétorsion.