Français

Témoignage

« Jusqu’à la fin, la population de Latchine était là où ils devaient être ».

20.05.2014 | 11:58

1400569401_1400306970_rauf11“Le policier qui s’est battu au nom de Latchine : « à cette époque, mon père et ma mère ont attendu mon cadavre pendant trois jours ».

22 ans passent depuis l’occupation de Latchine par la force armée arménienne. Au 18 mai 1992, l’armée arménienne a occupé Latchine en attaquant par les villages Tourchou de Choucha et la région Goris de l’Arménie. Latchine situant dans le Sud-ouest dans la région montagneuses a des frontières avec Kelbejer dans le nord, Choucha dans l’est, Goubadli dans le sud et l’Arménie dans l’ouest. Sa surface fait 1835 kilomètres carrés. Ainsi, jusqu’à l’occupation, la population atteignait 64 milles personnes.

Davamı

“Il a été demandé d’aller voir sa famille. Pourtant…”

01.05.2014 | 11:26

1398928960_1397542120_img_0395« Je suis incroyablement fière que, je suis les traces de mon père ».

Depuis la fin du siècle précèdent, les arméniens qui ont les revendications territoriales non seulement au Haut-Karabakh,, mais aussi à la République autonome de Nakhtichevan, se sont mis à attaquer à celle-ci. Convoitant toujours notre territoire, nos voisins agressifs ont toujours été traités de la manière la plus digne par les azerbaïdjanais Ils se sont battus jusqu’à la fin et ont sacrifié leurs vie pour la patrie. Leur objectif principal est de protéger la patrie des attaques et conquêtes. 

Davamı

« Nous avons toujours porté des coups terribles aux ennemis au poste Chellie ».

29.04.2014 | 09:52

1398750649_1396953954_samil1Ebilov Chamil est né en 1969 dans le village Seyidli d’Agdam. Pendant de nombreuses années, il a servi dans l’armée soviétique. En 1990, il a commencé son service militaire dans notre pays. Il est devenu l’un des premiers soldats de notre armée depuis qu’elle a été créée. Il a porté plusieurs charges comme le comandant de l’escadron, le comandant du bataillon etc… 

Davamı

On n’attend que le retour à Zanghilan

29.10.2013 | 11:36

1383036222_1381192_10151684290882691_1326018542_nSadraddin Assadov : “Les arméniens torturaient la population civile”

Zanghilan est la dernière région du Haut -Karabakh occupée par l’Arménie. Située sur le chemin de fer Bakou-Djoulfa- Nakhitchevan, cette ville présente une grande importance stratégique. Après l’occupation des villes Goubadli et Jabrayil, Zanghilan a été pratiquement encerclé par les forces armées arméniens et à la fin d’octobre en 1993 les hauteurs Sigirt et Bartaz une fois prises, Zanghilan ​​a été entièrement occupé.  La population civile de la ville entourée par l’ennemi s’était échappée vers le fleuve l’Araxe à la frontière de l’Iran. Mais comme il n’était pas possible de traverser l’Araxe, le gouvernement de l’Azerbaïdjan a négocié avec l’Iran à la suite laquelle les gens ont réussi de traverser la rivière.

Davamı