Français

Davud Touran: « Washington est intéressé à instaurer la paix dans la région »

14.05.2014 | 10:51

1400049852_1398408058_ba1d6727-2033-49db-89b2-55e86f98fc85_w640_r1_s“L’interview du politicien Davud Touran, le président du Centre de recherches culturelles et sociales de l’Azerbaïdjan du Sud et du Mouvement de résistance nationale de l’Azerbaïdjan, qui habite aux Etats Unis au sein du revue électronique Karabakhinfo.com
Monsieur Touran,au cours des dernières années, les états des Etats-Unis sont dans le processus de reconnaissance du génocide de Khodjali. Il semble que le ‘mythe arménien ‘ et l’image d’  « arménien opprimé’ » sont sur le point de s’effondrer aux Etats-Unis. Qu’est ce que vous y pensez ? 

L’adaptation de telles résolutions favorise la reconnaissance de la tragédie de Khodjali comme un génocide. L’Arménie et la lobby arménienne perçoivent que leur mythe s’effondre. Or, le gouvernement azerbaïdjanais a exécuté des manœuvres de succès à ce propos. Les moyens de propagande systématique donnent ses résultats positifs.

Désormais, la communauté internationale perçois bien que le véritable génocide a eu lieu à Khodjali. Des centaines de personnes ont été assassinées et plus d’un milli personnes ont été prises en otage. Une plaine y a été détruite.

En outre, devant les yeux des communautés mondiales. C’est le moment de caractériser cette tragédie. Je pense que nous témoignerons encore beaucoup à la adaptation de telles résolutions. L’Azerbaïdjan est sur le point d’effondrer le soi-disant mythe arménien au monde.

En outre, il convient de caractériser ce sujet sur le plan de développement des relations americo-azerbaïdjanaises. Ces relations se développent très rapidement et elles sont stratégiques.

Est-ce qu’il est probable que les Etats-Unis deviennent actifs dans le Caucase du Sud ?

Les Etats-Unis ont toujours essayer d’être actifs dans la région. Il faut tenir en compte que la Russie a grande capacité d’influencer la région. C’est pour quoi, Washington mène une politique plutôt prudente et équilibrée.

Car, après la guerre russo-géorgienne, la vue d’ensemble de la région a changé. C’est pour quoi, il est impossible de négliger le facteur russe.

En outre, depuis plus des centaines d’années, la Russie joui des relations historiques-politiques et culturelles avec cette région. Cependant, les Etats-Unis ont des intérêts politiques-économiques dans le Caucase.

La participation de Washington dans le règlement de la question du Haut-Karabakh n’est pas au niveau souhaité. Selon vous, de quoi est-ce que cela dépend ?

Actuellement, on ne peut pas dire que la participation de Washington dans le règlement de la question n’est pas au niveau souhaité. Cette approche n’est pas juste.

Washington est l’un des pays intéressés à instaurer la paix dans la région. Il faut tenir en compte que les Etats-Unis sont l’un des co-présidents du Groupe de Minsk de l’OSCE.

À part les Etats-Unis, il y a deux autres pays qui sont co-présidents. Les Etats-Unis lancent les initiatives. Cependant, ces initiatives restent sans résultats en raison de l’existence des questions controversées.du Haut-Karabakh

Ainsi, les Etats-Unis ne peuvent pas forcer les parties. Aux Etats-Unis, on comprend bien que la résolution du conflit du Haut-Karabakh favorisera l’accroissement de la réputation américaine dans la région.

Elnour Elturc

“KarabakhİNFO.com”

14.05.2014 10:51

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*