Français

Ikram Kerimov, un homme du Karabakh, est l’inventeur de l’arme tectonique

16.04.2014 | 09:46

1397627128_1394710940_030128123259b (1)Les armes tectoniques sont un moyen de causer des tremblements de terre artificiels. Toutefois, l’existence d’une telle arme n’est que la probabilité. Il convient de noter que l’arme tectonique est un mécanisme ou dispositif hypothétique qui peut produire le tremblement de terre, l’éruption volcanique et d’autres catastrophes naturelles similaires en utilisant l’énergie de la Terre. Pour la première fois, le terme ‘l’arme tectonique’ a été utilisé en 1992. Les scientifiques américains estiment qu’il est possible de créer un tel dispositif, au revanche ils affirment que dans notre temps ce n’est pas très probable. Cependant, il y a eu des tentatives afin de créer l’arme tectonique.

Lorsque dans de nombreux pays, y compris dans les Etats-Unis, les recherches étaient menées pour inventer l’arme tectonique, celle-ci existait à l’URSS. Aujourd’hui, beaucoup de gens ne sont pas conscients que le créateur de la première arme tectonique est notre compatriote du Karabakh, Ikram Kerimov qui est scientifique-sismologue. Il a né à Agdam. Jusqu’à présent, le nom d’Ikram Kerimov est tenu secret dans les archives russes et il est très difficile d’obtenir des informations sur lui.

D’après les informations que l’on a reçu, Ikram Kerimov s’est engagé dans cette science suit à la recommandation de Chamo Rahimov qui est l’auteur d’environ 40 recherches scientifiques. Ikram Kerimov a obtenu le degré de professeur. En 1968, son programme secret ‘Mercury-18’ (code : NİR № 2M 08614 PM) a été lancé dans la base militaire située 50 kms de la ville Batken du Kirgizistan, ainsi Ikram Kerimov y a invité la première arme tectonique. Ikram Kerimov peut être considéré Ikram Kerimov, un homme du Karabakh, est l'inventeur de l'arme tectoniquecomme un digne successeur de Chamo Rahimov. C’est suite à la recommandation de Chamo Rahimov qu’Ikram Kerimov a decidé devenir sismologue. Ainsi, ses nouvelles recherches lui ont apporté la célébrité et attiré les attentions des grands scientifiques. Dans ces conditions,  le Ministère de la Défense de l’URSS a impliqué un groupe de scientifiques, y compris Ikram Kerimov, dans les recherches qui étaient menées dans les laboratoires secrets pour inventer l’arme tectonique. Plus tard, le journal “Soversenno Sekretno” écrivait : «Vers la fin des années 70, Ikram Kerimov, le scientifique azerbaïdjanais et son groupe de recherche, ont remarqué les changements anormaux qui se produisaient sur les hautes fréquences avant les tremblements de terre. Auparavant, on pouvait seulement détecter quelques indicateurs de tremblement de terre par l’aide d’équipements numériques spéciaux. Pourtant, Kerimov et son groupe ont réussi à déterminer les signes des tremblements de terre grâce à une nouvelle méthode. Elle ne nécessite pas l’utilisation des équipements susmentionnés ».

L’inventeur de l’arme tectonique est Ikram Kerimov, un homme du Karabakh. Après plusieurs années d’essais consécutifs, le Comité des inventions et découverts de l’URSS a accordé le brevet à la nouvelle méthode de Kerimov et l’a enregistré. Cette méthode a été utilisé par le Ministère de la Défense de l’URSS sous le code ‘Mercury’ afin d’élaborer l’arme géophysique (tectonique). Le 30 novembre 1987, le Comité central du PCUS (le parti communiste de l’Union soviétique) et le Conseil des ministres de l’URSS ont adopté la Résolution n ° 1384-345. Cette résolution a permis de déterminer les nouvelles missions par rapport à l’élaboration de l’arme tectonique devant les scientifiques.

Au début des années 90 du dernier siècle, le groupe de Kerimov a été divisé à la suite de l’effondrement de l’Union soviétique et les scientifiques ont été déplacés dans les différents pays du monde. Le groupe de Kerimov est resté dans le pays jusqu’en 1995 avant le déplacement. Après avoir infiltré le service de renseignement russe, le gouvernement américain a attaqué la maison de Kerimov afin de lui voler les copies de ses recherches. Par la suite de cet incident, Kerimov a assuré la sécurité des membres de son groupe dans la République d’Afrique du Sud  Récemment, la NASA a confirmé les constations de Kerimov qu’il avait évoqué en 1995 :La fonte des glaces dans les pôles n’est pas relatif au réchauffement climatique mais à celui de la croûte terrestre Ainsi la NASA a changé sa politique.
Il y a un autre fait intéressant à noter. Ikram Kerimov a été accusé d’être le responsable du tremblement de terre à Spitak en 1988. Ils pensent qu’il a testé l’arme sur l’Arménie et s’est vengé des arméniens.

Actuellement, le scientifique Kerimov figure dans les 10 premiers scientifiques d’or au monde et ses recherches continuent à étonner tous les chercheurs. Malheureusement, il existe un environnement d’information restrictif sur ce scientifique.

Aynour Tagiyeva 
le collaborateur de l’Academie nationale de sciences de l’Azerbaidjan

“KarabakhINFO.com”

16.04.2014 09:46

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*