Français

Interview exclusive avec le membre du Parlement Européen Oleg Valjalo

23.10.2013 | 13:45

1382521359_1382446106_1393162_553645894716427_1722733121_n-Il s’agit de votre première visite en Azerbaïdjan. Quelles sont vos impressions sur notre pays ?  

 -Oui, c’est ma première visite à Bakou en Azerbaïdjan. Votre pays m’a surpris. Je vous avoue que je suis d’autant plus fasciné par votre pays. Bakou a une architecture éblouissante.  L’Azerbaïdjan est un pays qui est en développement constant et dynamique.  J’espère que cette évolution va se poursuivre.

– Quelle est l’image de l’Azerbaïdjan en Europe ? Est-ce que nous sommes un membre digne de la famille européenne qui connait une croissance rapide ?

 

– Comme je l’ai mentionné, le développement de l’Azerbaïdjan est devant nos yeux et que personne ne peut le nier. Si nous regardons à l’Azerbaïdjan depuis l’Europe, nous voyons un pays qui tente de développer les processus d’intégration européenne et ses relations avec lui. Je trouve que l’accord sur les relations européennes de voisinage signé entre l’Azerbaïdjan et l’Union européenne en 1999 est une étape à contribuer au développement des relations. Cet accord constitue une contribution majeure à l’intégration européenne de l’Azerbaïdjan.Interview exclusive avec le membre du Parlement Européen Oleg Valjalo

– Aujourd’hui l’Azerbaïdjan est considéré comme un pays en développement dynamique. Quelles mesures doit-il prendre pour intégrer à l’Union Européenne ?  

 

– Avec votre permission pour répondre à cette question j’aimerais faire la comparaison avec le Croatie, pays d’où je viens. La Croatie est devenue membre de l’Union européenne en juin dernier après une longue période de travail dur. Pour faire accepter l’adhésion de la Croatie nous avons travaillé non stop dans ce sens plus de 10 ans. Je tiens à souligner que non seulement l’activité de l’Etat qui compte, mais aussi la société azerbaïdjanaise doit être active dans ce sens. Les élections présidentielles passées jouent un rôle important dans l’expression des désirs du pays. Je pense avec les élections présidentielles passées récemment,  l’Azerbaïdjan a franchi une étape réussie.

 –  Vous êtes au courant de l’occupation du territoir azerbaidjanais, le Haut-Karabakh.Plus d’un million de réfugiés et de déplacés azerbaïdjanais ont quitté leurs foyers en raison de l’occupation. En tant que membre du Parlement européen, à votre avis quels sont les moyens de la solution du problème?

Interview exclusive avec le membre du Parlement Européen Oleg Valjalo – Bien sûr, la question devrait être résolue principalement entre les deux Etats. L’Union européenne approuve la résolution du problème par la voie de la paix. Je pense l’Assemblée du Parlement de l’Union européenne que je représente voit la solution du problème par le biais de l’accord de paix et non pas par des moyens militaire.

-Je vous remercie au nom du journal électronique “KarabakhİNFO.com” d’avoir répondu favorablement à notre demande d’interview.

– C’est moi qui vous en remercie. Ce fut un plaisir pour moi de vous entretenir.

Mehman Hassan

 

“KarabakhİNFO.com”

23.10.2013 13:45

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*