Français

La nouvelle compagne de l’Association des Arméniens de France et leurs Amis

30.04.2014 | 15:33

1398856906_1398852136_petisiya1Bientôt centenaire du ‘génocide arménien’ l’association appelée les arméniens de France et leurs amis a lancé une compagne de signatures afin de faire appel au président français François Hollande. Le but de cette sollicitation est de faire adopter une loi qui interdit la négation du ‘génocide arménien’. En même temps, cette loi devrait prévenir des sanctions pour la négation. L’adoption de cette loi violerait gravement les droit de l’homme en France, comme les arméniens l’appellent ‘le pays des droits de l’homme’. Cette loi prive directement les citoyens français de choisir, de faire les recherches, ainsi de la liberté de parole. D’autre part, la Cour européenne a démontré son attitude négative envers cette loi par sa décision relative à Dogu Petchenek. Il convient de noter qu’en Suisse Dogu Perintchek a dit que le ‘génocide arménien’ est basé sur l’hypocrisie et le gouvernement suisse voulait le mettre en prison pour 90 jours. Pourtant, la Cour européenne a annulé cette décision. 

Le contenu de cette pétition est mis à votre disposition :

Pétition adressée à 
François HOLLANDE, Président de la République 

Monsieur le Président,
J’ai bientôt 100 ans, et je suis un oublié de l’Histoire.
Je vis en France, mais aussi aux Etats-Unis, en Italie, en Espagne, en Suisse, et même jusqu’en Ethiopie.
Non, je ne voyage pas. Ce sont mes enfants qui, encore courbés par le funeste souvenir de mon passé, sont partis pour échapper aux mains coupables d’un crime qui n’a pas d’âge.

Partout dans le Monde, mes enfants, les enfants de mes enfants, sont ma voix qui crie à l’Injustice et à la révolte contre le bourreau assassin d’Avant, et contre le bourreau sourd d’Aujourd’hui, qui se tait face à l’Infamie.

Ils sont nombreux mes Enfants, ils sont l’Espoir qui me nourrit et me fait vivre depuis près d’un siècle.
Mon nom s’élève au firmament de mon Pays, comme l’Etendard d’un peuple martyrisé sans sépulture. En vain.
Car vous n’entendez pas mes Enfants, Monsieur le Président.
Certains vous ont choisi car ils ont espéré dans la parole de l’Homme.
Je vous ai aussi entendu, Monsieur le Président, j’ai aussi entendu certains de vos amis s’opposer à votre Promesse.
Des hommes de gauches qui nient mon existence ?
Un gouvernement aux valeurs républicaines et qui n’est pas capable de mettre en oeuvre une Loi des plus essentielles dans le Pays des Droits de l’Homme ?
La nouvelle compagne de l’Association des Arméniens de France et leurs AmisC’est une Honte.
Car, à bientôt 100 ans, je n’ai pas pris une ride, et loin de m’en féliciter, j’enrage de ne pouvoir vieillir, j’enrage de ne pouvoir passer de l’Histoire à la Préhistoire, j’enrage d’être aussi actuelle et moderne, et d’être encore attaquée par vos propres citoyens.
A bientôt 100 ans, je pèse toujours de tout mon poids dans le quotidien écorché de mes enfants, de leurs enfants, de leurs petits-enfants, sans jamais qu’aucun d’eux ne puissent connaître le repos de l’âme.
J’ai bientôt 100 ans, et malgré l’amertume de mes enfants, j’ai toujours le coeur vaillant et l’oeil alerte.
Monsieur le Président, sachez que durant tout le temps de votre gouvernance, je n’aurais de cesse de me rappeler à votre souvenir, car il ne suffit pas de promettre pour obtenir une légitimité.

Vous Président, vous allez sur la Terre où je suis née pour serrer la main d’un Etat négationniste, responsable du premier crime de masse du 20ème siècle.
Il faut espérer que cette main tendue n’est pas la promesse d’une trahison sur l’autel de considérations économiques.
Car en 2015, Monsieur le Président, avec ma naissance, vous devrez fêter la Loi qui interdit à quiconque de nier mon Existence et qui sanctionne l’infâme qui le fera.
Je suis le Génocide Arménien, et mes Enfants vous regardent par millions. C’est promis.

Les Arméniens de France et leurs Amis
Cordialement,

“KarabakhİNFO.com”

30.04.2014 15:33

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*