Français

Le projet de résolution du HK par Paul Goble

17.12.2014 | 17:05

скачанные файлыLors d’un entretien, Paul Goble, analyste américain et professeur à l’Institut de la Politologie mondiale de Washington, relève qu’à Key-West les parties au conflit du HK ont été très proches d’un accord, « car les dirigeants d’Arménie et d’Azerbaïdjan de naguère, Robert Kotcharian et Heydar Aliev, mettaient de côté leurs propres intérêts et privilégiaient ceux de leurs peuples ». Selon lui, « malheureusement les forces extérieures, particulièrement la Russie, n’ont pas voulu que le conflit trouve une solution ». « Moscou a compris qu’il perdrait son principal levier de contrôle sur la région du sud Caucase et ferait face au danger d’y perdre son influence ». Et d’ajouter que « la Russie souhaite que l’eau dans la casserole devienne chaude, sans ne jamais bouillir ». Ce politologue avait été l’auteur, en 1992, d’un scénario de règlement du conflit du HK connu sous le nom de « projet Goble », qui préconisait un règlement par l’échange de territoires entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan : cession de Meghri à l’Azerbaïdjan en échange du HK et du corridor de Latchine. Le professeur estime dans son entretien qu’il continue d’être de l’avis que l’échange de territoires était alors une bonne idée et permettrait de prévenir un bain de sang entre les deux peuples.

 

 

 

“KarabakhİNFO.com”

 

 

 

17.12.2014 17:05

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*