Français

L’église arménienne nie le ‘génocide’

27.11.2014 | 11:12

ermeni kilsesiLors de la réunion des évêques de l’Eglise arménienne qui s’est tenue ces jours-ci au centre religieux, Utchmuédzine (Elle était un mosquée turc avant la domination soviétique. Les historiens arméniens l’avouent également), un événement créant l’effet de choc dans les cercles sociaux arméniens y a eu lieu. C’était tellement surprenant qu’il est difficile de le croire. Il s’agit du soi-disant génocide arménien commis par l’Empire ottoman en 1915.

 

 

Au cours des discussion, une partie des chefs des évêques arméniens ont déclaré que c’était faux de reconnaitre certains victimes du soi-disant ‘génocide’ comme les véritables victimes du génocide. D’après eux, de nombreuses personnes tuées ne suivaient pas le dogme de l’Eglise apostolique arménienne. Ils étaient soit athée ou ils n’ont pas été tués par les turcs. Lorsque ces gens quittaient la Turquie pendant la Première Guerre mondiale, ils sont morts sur la route à cause du temps froid. Donc, ils sont victimes d’un événement tragique. Selon les évêques arméniens, les gens qui étaient fidèles au christianisme de l’Eglise arménienne pourraient être considérés comme personnes massacrées.

 

 

En conséquence, le pourcentage des arméniens morts parmi ‘1.5 millions victimes’ reste dans le doute.

 

 

Dans ce cas, selon ces discussion, ‘les victimes du génocide’ ne seront plus parmi les saints, mais ils seront inclus dans la liste des souillés.

 

 

Mher Archakian, le reporteur du journal ‘Tchorrord Ichkanutiun’ (Quatrième pouvoir) a appelé tous ce que se passent le ‘fascisme religieux’. Il a dit qu’une seule chose est intéressante : ‘Si l’on prête l’attention aux avis exprimés par les évêques, on voit que les arméniens ont quitté la Turquie volontairement et la plupart d’eux sont morts à cause du temps froid’.

 

 

Cela revient à dire que ce n’est pas les Turcs mais le temps froid qui a tué les arméniens. Donc, la Turquie ottomane n’a aucun péché dans cet événement. C’est la fiction des politiciens et de l’Eglise arménienne.

On est confiant qu’à la fin, les arméniens dans le monde l’avoueront également.

 

 

Sabir Babayev
‘Karabakhinfo.com’

 

 

27.11.2014 11:12

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*