Français

Les arméniens gardent les yézidis dans la peur

23.08.2014 | 13:18

25434021_h31344400Après l’avis stupide de David Babayan, le porte-parole du président de la soi-disant ‘République du Haut-Karabakh, sur l’installation des Yézidis fuis de l’Irak dans le Karabakh, on s’est mis à exprimer les déclaration sur la fraternité arménienne-yézidis en Arménie. Cependant, en réalité, les yézidis vivent actuellement dans les conditions les plus humiliantes en Arménie.

 

Les yézidis sont principalement installés dans le Caucase, sur les côte de la Mer noire, dans l’Asie centrale et dans la péninsule arabique. Il y a 129.000 yézidis dans le monde.

 

L’exode de masse des arméniens dans les territoires actuels de l’Arménie a continué après les guerres
russes-iraniennes et russes-turques qui ont eu lieu au début du XIX siècle. À cette époque, les kurdes yézidis sont venus et se sont installés avec les arméniens dans les territoires actuels de l’Arménie. Selon le recensement de 1834, 1000 kurdes yézidis venant du Bayazit (environ 300 familles) se sont installés dans la province Erevan. En 1839, les kurdes yézidis se sont installés dans les villages Mirek, Kurubogaz, Jarjartchi, Tchobangerekmez, par la suite ils sont venus dans les villages Pembek, Goundakhsaz, Boyuk Jamichli et Kitchik Jamichli, Korboulag. En fin de compte, en 1877, les kurdes yézidis sont venus et se sont installés dans les villages Bagdad, Dolou Takht et Kitchik Jengi. Plus tard, les noms de ces villages ont été modifiés par les autorités arméniennes. Ainsi, le district Aragats a été créé qui comprenait principalement ces villages.

 

Actuellement, 40 620 kurdes yézidis vivent en Arménie. Ils sont les citoyens de ce pays. Eziz Tamoyan, le président de l’Union mondiale des Yézidis a déclaré que les yézidis se sont déplacés en Arménie au début du XX siècle et leur nombre est plus de 40 milles.
Selon Tamoyan, les droits des yézidis son violés par les kurdes en Arménie. Donc, ils sont appelés kurde et ont été forcés d’étudier en kurde. La communauté yézidi utilise principalement les terminaisons des noms de famille arméniens. Depuis 1990, ils publient le journal appelé ‘Ezdia Dangs’ (La voix de Yézidi) à Erevan, dans le capital du pays agressif.
En Arménie, les yézidis sont vus comme une nation basse. Par exemple, les coutumes et traditions des yézidis sont considérés ridicules par les arméniens locaux. Donc, le mariage des filles âgées de 12-13 existe dans leur communauté. Jusqu’ici, cette tradition est toujours préservée par les yézidis. Les têtes de la communauté yézidi considèrent qu’une fille de 18 ans est très ‘vieille’ pour se marier. Ainsi, ils défendent la tradition de leur peuple. Les arméniens les ridiculisent toujours et les prennent pour une nation loin de la civilisation. Un autre problème est que les yézidis vivent dans les régions montagneuse et qu’ils communiquent peu avec les arméniens. En conséquence, ils n’ont pas été assimilés. Un autre exemple, lors que le député Manvel Badeyan a participé au programme ‘Quoi?Où ? Quand ?’ diffusé dans une chaine locale arménienne, il a répondu les question d’un journaliste. Celui-ci lui a demandé : « Est-ce qu’il est juste qu’un programme en langue russe diffusé dans une chaine arménienne soit financé par les gouvernement arménien ? ». Le député a répondu : « Tu pense que comme tu es un journaliste, tu as droit de demander les questions stupides ? Est-ce que tu es vraiment un tel con ? Je ne serais pas surpris si un yézidi dans la rue me demande cette question. »

Les yézidis affirment qu’ils ont donné 40 milles votes au Parti républicain qui est au pouvoir en Arménie, lors de l’élection parlementaire du 6 mai 2012. Ainsi, ils demandent à Serj Sarkissian de résoudre leurs problèmes. Pourtant, le pouvoir politique suit le principe ‘L’Arménie pour les arméniens’ et ils essayent de transformer le reste en les arméniens secondaires et en les esclaves ayant aucun droit. Les yézidis sont la seule minorité ethnique en Arménie. Ainsi, leur situation est très misérable. Donc, la situation des minorité en Arménie est pire que la situation des arméniens. Pourtant, les arméniens essayent toujours montrer leur composition ethnique comme un étalon.

 
Selon la recherche d’Arzou Nagiyeva, le commentateur de Trend, la question de la représentation des kurdes et yézidis dans les groupes ethniques distingues est soulevé intentionnellement par les autorités. Le pouvoir politique qui met en place la discrimination entre ces groupes, en profite. D’autre coté, les ethnies sont forcées de cacher leur origine nationale. Le chômage et le manque d’opportunités économiques, la crise économique sont les principale raisons qui empêchent les yézidis de prouver leur propre identité. Il est très difficile de trouver un emploi pour la majorité des arméniens en Arménie. Pourtant, pour les yézidis c’est un problème global. C’est pour quoi les yézidis qui vivent dans les villes et villages migrent vers d’autres pays.

 

Les problèmes économiques forcent certains yézidis de se convertir au christianisme pour recevoir la nourriture et d’autres aides. 35 pour cent de la population du village Amré situant au Nord d’Erevan est devenue les ‘protestants’ du christianisme évangélique. Les yézidis ont admis cette croyance afin de recevoir les aides allouées par les missionnaires occidentaux.

 

En 2009, les yézidis Mejid Gasoyan, Zarifé Gasoyan, leur fille Narine et petit-enfant Tengiz ont été trouvés mort dans leur maison en Arménie. Cet événement a très préoccupé les yézidis du monde. Donc, les membres de la familles qui ont été assassinés pour leur richesse dans le district Abovian, ont été poignardés plus de 80 fois. Ainsi, tous les membres de la famille ont été victimes de la violence sexuelle. Il convient de souligner que la famille yézidi qui a été assassinée et violée par les voisins était connue comme une famille humaniste. Les yézidis ont réagi fortement à cet événement sur le site www.ezdixandi.com. Ils ont noté que ce n’était pas le premier malheur, plusieurs fois, les yézidis avaient fait confiance en arméniens et à la fin, ils avaient été tués comme cela. Il est noté sur le site que les arméniens assassinent les yézidis puisqu’ils ne les considèrent pas comme une nation. Les yézidis qui n’ont pas été assimilés sont gardés dans la peur par les arméniens.

 

En août 2011, une bagarre s’est produite entre arméniens et yézidis dans le village Zovouni en Arménie. Les arméniens possédaient les fusilles de chasse. Pourtant ils n’ont pas tiré. 7 yézidis ont été blessés lors de la bagarre. L’un des arméniens avait mis le pistolet sur le front du président de l’Union des yézidis de l’Arménie, Eziz Tamoyan. Cependant, Eziz Tomayan qui vit sous la crainte évoque que les arméniens soutiennent les yézidis. Les services spéciaux de l’Arménie n’admet pas que sa famille vit dans la peur. Pourtant, Eziz Tamoyan ne cache pas qu’il reçoit les commandes du Ministère de la Sécurité de l’Arménie.

Ce qui est intéressant, au cours du procès, les arméniens ont accusé les yézidis d’aider les turcs lors des événement de 1915. Les yézidis sont appelés les agent des turcs dans leur pays. L’Arménie qui mené une telle politique raciste invite les yézidis d’Irak de s’installer au Haut-Karabakh. Il est très ridicule. La communauté yézidi a évoqué qu’ils ne se combattront pas pour l’armée arménienne au Karabakh, s’il y a une guerre avec l’Azerbaïdjan. D’autre coté, ils ne veulent pas être la première cible de l’armée azerbaïdjanaise. Donc, jusqu’à présent, il n’ y a pas de kurdes yézidis fuis de l’Irak qui a fait une demande auprès du Service de Migration de l’Arménie pour s’installer au Karabakh ou en Arménie.

 

Ce qui est intéressant, lors que les yézidis de l’Arménie installés au Karabakh ont demandé de l’aide pour leurs compatriotes qui sont actuellement face-à-face à la menace de l’Etat islamique le Président de l’Arménie Serj Sarkissian et le Premier Ministre Ovik Abramian ont déclaré qu’ils alloueront une somme de 50 milles de dollars pour les kurdes yézidis qui sont restés dans le siège de l’Etat islamique en Irak et qui sont devenus réfugiés. Cependant, Serj Sarkissian alloue un montant qui fait cinq fois plus aux arméniens vivant à l’étranger. Les yézidis voit 50 milles dollars comme une insulte. Ainsi, ils avouent que les autorités se ‘fous’ du plus grand groupe ethnique vivant en Arménie.

 

Les leaders yézidis exhortent les yézidis à s’unir pour pouvoir vivre parmi les ennemis. Ainsi, ils recommandent de mener une politique unique afin de créer leur propre Etat ou leur autonomie ‘Yézidistan’. Les Yézidis veulent utiliser cette chance.

 

 

Zaour Aliyev

Docteur des sciences politiques.

“KarabakhİNFO.com”

23.08.2014 13:18

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*