Français

Les États-Unis et l’Union européenne préoccupés

15.11.2014 | 12:35

arton105300-480x270Les Etats-Unis et l’Union européenne ont fait écho aux sérieuses préoccupations des médiateurs internationaux par la nouvelle escalade du conflit du Haut-Karabagh résultant de la destruction d’un hélicoptère de combat arménien. Le Chef de la politique étrangère de l’UE, Federica Mogherini, a également appelé à une enquête sur l’incident qui pourrait conduire à une autre recrudescence des combats entre les forces arméniennes et azerbaïdjanaises. « Il est essentiel que toutes les parties fassent preuve de retenue et évitent toute action ou déclaration qui pourrait aggraver la situation. En outre, nous appelons à une enquête sur cet incident » indique Frederica Mogherini dans un communiqué.

 

 

« Les deux parties doivent respecter strictement le cessez-le feu, s’abstenir de l’usage de la force ou de toute menace, et reprendre les efforts vers une résolution pacifique du conflit du Haut-Karabagh » a ajouté le communiqué.

 

 

La porte-parole du Département d’Etat américain Jen Psaki a fait une déclaration similaire indiquant que l’incident est « encore un autre rappel » de la nécessité de réduire les tensions dans la zone du conflit. Il ne peut y avoir « de solution militaire au conflit » a dit Jen Psaki aux journalistes à Washington.

 

 

« Nous exhortons toutes les parties à respecter le cessez-le-feu et de ne prendre aucune mesure qui risque d’envenimer la situation » a déclaré Kate Byrnes, le chef par intérim de la mission américaine auprès de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Kate Byrnes a parlé lors d’une réunion du Conseil permanent de l’OSCE à Vienne, qui a discuté du conflit du Karabagh et de la destruction de l’hélicoptère arménien en particulier. Les diplomates russe, américain et français qui co-président le Groupe de Minsk de l’OSCE ont informé le Conseil de leurs efforts en cours pour relancer le processus de paix au Karabagh.

 

 

« Un conflit plus large dans le Haut-Karabagh est dans l’intérêt de personne » a tweeté James Warlick, le co-président américain avant la réunion de Vienne.

 

 

Quant à la France, le Quai d’Orsay ne s’est pas pour l’instant manifesté.

 

 

 

“KarabakhİNFO.com”

 

 

 

 

15.11.2014 12:35

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*