Français

L’expulsion des Kurdes d’Arménie et du Karabakh

02.12.2014 | 12:21

Ağdam-xəritə“Le pouvoir soviétique les déporta [les Kurdes du Caucase] en partie au Kirghizstan en 1941. Comme pour les Talyches, il fit disparaître les Kurdes comme nationalité distincte et les compta dans les statistiques avec les Azéris.

Musulmans chiites, ils ont depuis été en voie rapide d’assimilation, abandonnant partiellement l’usage de leur langue, le kurmandji, pour celui de l’azéri ou du russe. En 1988 pourtant, une délégation de Kurdes d’Azerbaïdjan fit part à Erevan de son souhait que les districts ci-dessus, situés entre le Karabagh et l’Arménie, soient rattachés à l’autorité d’Erevan. Cela eut lieu justement au moment où les Arméniens posaient de semblables exigences pour le Karabagh. Les Kurdes musulmans d’Arménie furent cependant expulsés d’Arménie de la même manière que les Azéris et 18 000 d’entre eux se réfugièrent en Azerbaïdjan. Quant aux populations kurdes de Latchine, de Kelbadjar et de Goubatli, elles furent elles aussi chassées sans ménagement et vivent aujourd’hui dans des camps de réfugiés en Azerbaidjan.
AntoineConstant

 

“KarabakhİNFO.com”

 

 

 

 

02.12.2014 12:21

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*