Français

Selon Elkhan Suleymanov, un groupe partisan du Haut-Karabakh ne fera qu’encourager la guerre.

24.10.2014 | 10:49

4f3243c4a463f2d684046904c2241c46Un député européen à l’origine d’un Groupe sur le Haut-Karabakh au sein du Parlement européen a été accusé par le président de la délégation azerbaïdjanaise à l’Euronest de signer un chèque en blanc à l’agression arménienne, après les affrontements meurtriers survenus cet été sur la ligne de contact entre les deux pays.

 
Le député luxembourgeois Frank Engel, membre du Parti populaire européen (PPE) et du Conseil consultatif Europe-Arménie, a créé cet organisme dans le but de promouvoir ce qu’il appelle la « République démocratique » du Haut-Karabakh.

 
La semaine dernière lors du lancement du groupe, M. Engel a admis ouvertement le rôle du lobby arménien en Europe dans la création du groupe.

 
Cette démarche a suscité des critiques virulentes de la part de l’Azerbaïdjan, qui a rappelé au PPE que le Haut-Karabakh sous l’occupation illégale de l’Arménie n’était ni démocratique ni une république reconnue par les États membres de l’Organisation des Nations Unies. Le président de la délégation azerbaïdjanaise à l’Euronest, Elkhan Suleymanov, a souligné qu’il s’agissait au contraire d’une « une expérience militaire de l’Arménie ».

 
« L’occupation arménienne a été condamnée par tous les organismes internationaux et aucun État du monde ne reconnaît ce soi-disant régime », a indiqué M. Suleymanov.

 
M. Suleymanov s’est adressé par écrit à la direction du PPE appelant à la censure et l’exclusion de M. Engel en raison de son abus de pouvoir en faveur d’une cause partisane.

 
Après les incursions militaires de cet été qui ont fait des dizaines de morts, M. Suleymanov estime que le projet du député Engel sera interprété comme un feu vert à l’agression.

 
M. Suleymanov a adressé une lettre ouverte au président du Parti populaire européen, Joseph Daul, au secrétaire général du PPE, Antonio López-Istúriz, au Secrétaire général du PPE au Parlement européen, Manfred Weber, et au secrétaire général du PPE auprès du Parlement européen, Martin Kamp.

 
« Je suis consterné de voir M. Engel abuser ainsi de sa position et de la présidence de la délégation luxembourgeoise au Parlement européen », a précisé M. Suleymanov.

 
« Je vous demande la censure et l’exclusion immédiates de M. Frank Engel de tous les organes affiliés au PPE ».
Il a également rejeté l’affirmation de M. Engel selon laquelle un tel groupe pourrait soutenir le rôle de maintien de la paix du Groupe de Minsk. D’ailleurs, M. Suleymanov souligne que ce groupe n’est pas intervenu pour mettre en application les résolutions internationales réclamant le retrait immédiat des forces arméniennes du Haut-Karabakh et des territoires limitrophes.

 

SOURCE Azerbaijan Monitor

 

 

24.10.2014 10:49

laisser un commentaire:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*